Réflexions : sois toi-même !


155775_510009032380527_1041742915_n

Alors c’est parti …. mon Kiki (oui, j’avais envie de le dire, c’est mon âme facétieuse qui vient régulièrement me chatouiller les neurones 🙂 )

Cette première réflexion se nomme : Sois toi-même !

Dernièrement en déjeunant avec des collègues, nous avons eu un échange sur notre façon de réagir par rapport aux autres.

Certains disaient qu’ils ne se sont jamais souciés des autres, se laissant libres de

942593_526091480770492_401102568_n

Il est vrai que ce fut mon schéma durant de nombreuses années, à toujours faire attention à ce que je faisais ou disais pour que le regard des autres soit bienveillant à mon égard, pour plaire à un maximum de personnes, du moins c’est ce que je pensais.

Je ne concevais pas qu’on ne puisse pas m’apprécier à travers mes propos ou mes actes, car au fond de moi je savais que je n’avais pas l’once d’une méchanceté et que j’avais toujours ce besoin de faire en sorte que tout le monde se sente bien, en osmose….

En fait, je me suis épuisée et perdue pour que mes parents, mes enfants, mes conjoints, mes collègues, mes responsables, mes amis, me trouvent intéressante et dans la lignée de ce qu’ils attendaient tous de moi…

Je vivais dans le berceau de ma plus grande peur : ne pas être aimée, et pour moi il était clair que si je voulais être aimée il fallait que j’abonde dans le sens des autres pour qu’ils me renvoient leur amour, avoir l’approbation de mon existence à travers eux, dans leurs yeux….

En discutant l’autre midi, je me suis donc aperçue que j’ai longtemps vécu dans cette illusion, que je m’y suis complètement perdue et qu’à l’heure actuelle je suis entourée de personnes qui sont toujours dans ce schéma, par peur…..

Nos fameuses peurs bloquantes : peur de ne pas être aimé, peur de se retrouver seul, peur de ne pas être à la hauteur, peur de se sentir incompris …..


375041_346953778760329_1348835826_n

En écoutant les propos de mes collègues je me suis rendue compte du chemin parcouru me concernant.

Il m’a fallu connaître des situations extrêmement difficiles, des revers de médailles pour comprendre qu’en fait, la seule peur que j’aurais du avoir et que je n’ai pas vu, c’était celle de ne plus me retrouver dans mes relations aux autres, de m’y perdre et c’est bien celle-ci qui m’a fait chuter mais… pour mieux me relever.

N’ayons surtout pas peur d’être ce que nous sommes, ne nous contraignons pas à vouloir plaire à tout le monde, de toute façon c’est peine perdue il y aura toujours des mécontents car nous sommes tous différents, soyons en accord avec nous-mêmes, c’est cela l’essentiel.

Maintenant quand on vient vers moi pour me dire que je pense étrangement, que je donne l’impression d’être une illuminée, que je suis dans des rêves et non dans la réalité, je réponds : oui et alors?

Si c’est ce que l’on pense de moi, que m’importe, car si ma façon d’être m’ouvre au bonheur, qu’est ce que ça peut bien me faire qu’on pense que je ne suis pas dans la réalité. Puisque c’est ma propre expérience que je vis au quotidien, pas celle des autres. Si je m’y retrouve, à quoi bon changer? Tant pis si je ne suis pas en accord avec certains, du moment que je suis en accord avec moi-même et n’empiète pas sur les droits d’autrui.


549089_460575030650586_1717379033_n

Il est si facile de se perdre dans ce monde où les regards sont continuellement tournés vers l’extérieur, où l’on veut nous faire croire que le bonheur se trouve dans l’autre ou par l’intermédiaire de l’autre.

L’autosatisfaction devient un fait bizarre, quand on va bien cela devient suspect ou bien on nous traite d’égoïste, c’est étonnant ….non?

Et si une bonne fois pour toutes nous cessions de toujours juger, si nous nous autorisions à vivre simplement notre expérience personnelle et acceptions que les autres vivent la leur avec leurs propres données, leurs propres besoins sans leur faire la morale sur ce qu’ils sont ou devraient être?

Car dans le fond, ça dérange qui? Si ça ne vous plaît pas, tourner les talons, allez voir ailleurs, et laissez ces personnes en Paix, vous verrez, vous trouverez la vôtre par la même occasion.

Voila j’avais envie de vous faire partager cet instant de réflexions entre collègues, vous faire savourer notre temps de déjeuner…. et vous allez rire, mais depuis que je suis moi-même sans me soucier de ce que pourrait penser les autres, je n’ai jamais autant eu une telle quotte de popularité, ma bonne humeur est plus que contagieuse et mes collègues défilent dans mon bureau.

Et vous, vous êtes-vous perdu pour plaire aux autres, par peur de ne pas être apprécié? Et où en êtes-vous?

N’hésitez-pas à échanger dans la partie « commentaires » ci-dessous.

#coaching #developpementpersonnel #êtresoimême #réflexionspersonnelles

0 vue0 commentaire