Réflexions : la valeur de l’inutilité – Lao Tsé


155775_510009032380527_1041742915_n

Aujourd’hui je vais vous parler de l’intérêt d’être Inutile… oui, oui, vous avez bien lu, je ne me trompe pas de mot. Je m’explique :

Il est des matins où, après ma méditation quotidienne avant de partir pour le travail, il me vient l’envie subite de tirer une carte dans un de mes différents jeux, pour différentes raisons :

– cette carte peut exprimer la vibration du jour – cette carte peut exprimer l’action du jour – cette carte peut répondre à une interrogation en cours – etc.., etc..

Aujourd’hui elle a éclairé ma vision, elle a ouvert mon ETRE sur un problème qui me pèse (sans que je ne m’en sois rendu compte vraiment du sens profond de ce « mal être » actuel) et qui fait écho à ce que je vis depuis un certain temps dans toutes mes activités… un vrai régal, un bonheur comme la vie sait nous les apporter, une révélation et surtout cela commence par une histoire à vous raconter …

Avant de vous racontez mon histoire, je vous explique le contexte, à quel endroit de mon cheminement je me trouvais.

Donc, depuis quelques temps, à la place de la paix profonde,( j’ai envie de dire « ordinaire » que je vis habituellement), j’exprimais en moi un doute, une anxiété, je n’arrive pas trop à décrire ce que je ressens, peut-être plus un désaccord, se traduisant par un épuisement total physique et mental, bref, une souffrance quoi qu’il en soit, qui fut jusqu’à me procurer un avertissement physique (grosse infection urinaire qui remontait dans les reins). Il y avait forcément quelque chose à comprendre, et prenant mon livre des maux et maladies j’ai compris qu’il y avait rétension en moi, quelque chose que je devais lâcher et tant que je ne comprendrai pas ce que c’est, je ne me libèrerai pas. Ce week-end, j’étais en formation personnelle, donc je me relâche, je n’ai plus la pression du travail, du boss et des collègues qui comptent sur moi et m’inondent de tâches lourdes, je suis enfin dans mon élément avec des gens qui sont aussi dans ce même cheminement, donc tout va bien.

Eh bien …. NON !

Une formatrice magnifique, adorable, mais au caractère bien trempé, me reçoit et me forme avec toute sa fougue, tout son tempérament, c’est une personne qui ne mâche pas ses mots et qui rentre dans le vif du sujet immédiatement et comme elle est dans un ressenti profond et intense, elle me balance des mots abrupts, directs…. Un être en harmonie et équilibré resterait centré et concentré, prendrait ces mots pour un cadeau, une leçon, eh bien moi  à la place de cela, j’ai fondu en larmes car une énorme tristesse s’est abattue sur tout mon ETRE, je me suis sentie agressée, violentée, terriblement et profondément en peine.

Quelle belle leçon : MERCI, MERCI, MERCI !!!! :heart:

Eh oui, ça me faisait mal là où il y a actuellement à travailler car je n’aurais pas du avoir cette réaction, j’aurais du, normalement, recevoir et non pas subir, c’était une évidence, il me fallait cette secousse pour me rendre compte que j’avais à lâcher quelque chose.

Donc ce matin, inopinément, après ma méditation quotidienne, je m’approche du tiroir où se trouve mes jeux de cartes et voici ce que je tire :

LE TAROT DE LA TRANSFORMATION de OSHO

la carte tirée : N° 10 – La Valeur  (Sur les vertus de l’Inutilité)

Chaque carte a sa signification  et est agrémentée d’une histoire pour la comprendre, je vais commencer par l’histoire 🙂 :


923332_468148419922742_281976365_n

La logique de Lao Tsé différe de la vôtre. Il affirme : « Soyez le dernier. traversez la vie comme si vous n’existiez pas. Restez anonyme. ne soyez pas compétitif, ne cherchez pas à être le premier ni à prouver votre valeur, ça ne sert à rien. restez inutile et passez un bon moment. »

Bien sûr ce n’est pas évident. mais si vous le comprenez bien, vous réaliserez qu’il est au fons, très réaliste, parce que la vie est là pour être appréciée et réverée, elle ne doit pas être considérée comme une commodité. La vie ressemble plus à de la poésie qu’à une denrée commerciale ; ce devrait être une poésie, un chant, une danse.

Selon Lao Tsé en essayant d’être très habile, en essayant  de vous rendre utile, vous serez utilisé. Si vous tentez d’être très pragmatique, vous finirez par être exploité, parce que le monde ne peut laisser tranquille celui qui se rend nécessaire. Lao Tsé suggère donc d’abandonner cette forme de pensée. Restez vrai envers vous- même. Si vous voulez devenir poésie, extase, alors oubliez l’esprit utilitaire.

Voici la signification de la carte :

Ne vous souciez pas des objectifs à caractère utilitaire. rappelez vous constamment que vous n’êtes pas ici, dans cette vie, pour devenir une commodité. Vous n’êtes pas ici pour vous transformez en une utilité, ce qui manquerait de noblesse. Vous n’êtes pas ici pour devenir de plus en plus efficace, mais pour devenir de plus en plus vivant ; vous êtes ici pour devenir de plus en plus intelligent ; vous êtes ici pour devenir de plus en plus heureux, heureux et extatique.


La leçon que j’en ai tiré :

cette carte est la juste réponse à ce que je suis en train de vivre. Cette carte me dit :

– tu es en train de te perdre en voulant donner aux autres – tu dois te centrer sur toi-même – tu vis TA vie, c’est ton bonheur avant toute chose – tu dois penser à TOI en priorité

Non ce n’est pas de l’égoïsme, bien au contraire. Lorsque notre âme décide de venir sur cette terre c’est bien pour faire sa propre expérience, pour pouvoir élever sa conscience à un niveau supérieur, c’est ce que j’explique dans mon article « Qui sommes-nous? » . La vie est faite pour nous trouver personnellement, pas pour trouver les autres, nous venons pour faire notre propre mission, pas celle des autres. Notre mission se fera d’abord pour nous, pour notre bien-être, d’ailleurs quand nous l’avons trouvée, quelle joie de la réaliser, mais cette joie nous est propre, parce qu’elle nous correspond, pas forcément à notre voisin, voire même à nos parents parfois, c’est cela qu’il est important de comprendre, ne nous éparpillons pas pour les autres, mais écoutons-nous.

Si votre meilleur ami, votre mère, votre frère, votre patron qui que ce soit de proche vous dicte ce qui est bon pour vous ou bien, n’est pas en accord avec ce que vous faites et qui pourtant vous procure du bien-être, qui devez-vous écouter?

Si vous vous réalisez pleinement et personnellement, les autres auront les bénéfices de votre état de grâce, car ceux qui ont besoin de vous viendront à vous, et non pas l’inverse.

J’ai décidé à la rentrée de faire des ateliers de développement personnel et de développer mon activité concernant les soins énergétiques.

Au début, je me suis dit que c’était une belle mission parce que je me sentais utile au bien-être des autres… eh oui … UTILE au bien-être DES AUTRES. Chercher l’erreur????

Aujourd’hui je dis : je réalise ma mission dans ce domaine car ça me fait un bien fou à moi-même, mon âme vibre quand je donne les soins, quand je fais mes ateliers et que je suis au contact de l’autre qui m’apporte autant que je peux lui apporter, car ce que je fais c’est un partage pour me sentir encore plus vivant, et l’autre ne vient pas pour moi, mais pour LUI, pourqu’IL se sente bien.

EUREKA ! Je me suis retrouvée :yes:

Mais en regardant autour de moi, je me suis aperçue que j’étais entourée de gens « utiles », qui se perdent dans le bon vouloir de l’autre et qui n’est pas plus considéré, bien au contraire…

Dans tous les domaines il en est ainsi. En couple, si vous voulez rendre heureux l’autre, soyez-le d’abord pour vous-même, c’est votre propre bonheur que vous trouvez grâce à la présence, à la vibration partagée de l’autre qui vous fera rayonner et par effet miroir retournera à votre conjoint(e) qui non seulement, sera heureux pour lui-même mais cette joie personnelle vous unira car vous comblerez chacun VOS propres besoins sans rien attendre de l’autre. :inlove:


1010377_617083011658864_812827878_n

L’autre viendra et trouvera l’apaisement, ou l’autre passera son chemin car il s’est trompé de route, car vous n’êtes pas utile à l’autre, vous êtes juste celui qui éclaire sa propre route et fait profiter de son faisceau lumineux à celui qui est en train de cheminer à vos côtés, au même rythme. Si le rythme de l’un ou de l’autre change, le faisceau ne sera pas assez puissant pour éclairer les deux.  :sun:

Comme habituellement, vous pouvez me laisser vos commentaires ci-dessous, après les commentaires des réseaux sociaux, pour me dire ce que vous-mêmes vous en pensez.

Je rappelle que lorsque les commentaires deviennent conséquents, il est préférable de cliquer dans l’onglet en haut à droite noté « commentaires » afin d’accéder à la page complète.

#coaching #LaoTsé #Oshocartes #rélexionssursavie #trouversonbonheur #sesentirinutile #developpementpersonnel

0 vue0 commentaire