Qui sommes-nous? Part. 2

Dernièrement j’ai fait un article sur l’incarnation terrestre de nos âmes en expliquant pourquoi nous sommes amenés à vivre certaines expériences et transcender les différents champs de conscience qui nous propulseront vers des états supérieurs d’évolution. (Qui sommes-nous? Part. 1)

Ainsi nos âmes arrivent sur cette terre dans un corps physique qu’elles ont choisi, avec une feuille de route à suivre, mentionnant le moindre détail, mais nous n’en sommes pas toujours conscients et nous perdons un peu en cours de route.

Alors comment appréhender ces fameux signes qui existent bel et bien et qui devraient nous guider au quotidien? Je vais tenter, dans cet article, de vous préciser différentes possibilités d’entendre ces réponses que nous ne réceptionnons pas toujours.

Ainsi nous avons vu que les âmes, issues de la grande source, décident d’évoluer dans différents champs de conscience afin de pouvoir passer des étapes et se propulser dans des champs supérieurs au fur et à mesure qu’elles ont pu se manifester en totalité dans le champ choisi à la base.

Tant que ces champs de conscience ne sont pas entièrement explorés et transcendés, elles reviennent inlassablement refaire l’expérience jusqu’à ce qu’elles se soient pleinement réalisées et puissent se diriger dans un champ supérieur.

Il faut savoir que pour cela, nos âmes décident, elles-mêmes, de faire ces expériences, en pleine conscience, dans une immense joie et un amour infini.


181023_628736340474956_2137228333_n

Une fois qu’elles ont fait le bilan de ce qu’elles ont réussi à passer comme épreuves en tant qu’êtres incarnés, mais aussi les épreuves qu’elles ont « manqué », elles reviennent vivre de nouvelles expériences afin de pouvoir passer les étapes qu’elles n’ont pas compris. C’est pourquoi, avant de s’incarner et pour pouvoir mieux se réaliser dans ces manquements, elles choisissent le lieu, la famille, la vie, le corps, les expériences qu’elles seront amenées à vivre afin de pouvoir s’éveiller un peu plus. Elles arrivent donc sur cette terre dans un corps (fin du 3ème mois de grossesse) humain avec une feuille de route à suivre, entièrement détaillée, seulement voilà, la condition, c’est qu’en tant qu’être humain, nous naissons avec le voile de l’oubli et il nous faut entièrement découvrir à chaque fois ce que notre âme est venue chercher, quelle mission elle est venue approfondir…

Et pourquoi cela? Pourquoi ce voile de l’oubli?

Tout simplement parce que nous ne pourrions pas supporter de savoir que dans d’autres vies, nous avons commis des choses terribles que nous sommes venus réparer. Par exemple, si nous savions que nous avons tué par plaisir, ou fait différentes exactions qui ont été terribles pour autrui mais que nous avions besoin d’en passer par là pour apprendre certaines choses dans la dualité, le poids serait infiniment lourd et difficile dans ces conditions pour pouvoir vivre sereinement une nouvelle expérience qui, justement, doit réparer ces erreurs, afin de passer à un niveau supérieur. Sauf, que dans nos cellules nous transportons cette mémoire, que notre inconscient est porteur aussi de ces mémoires et c’est ce qui nous fait réagir dans certaines situations, sans même parfois nous en rendre compte, et qui nous fait même dire souvent :  » je ne sais pas ce qui m’a pris c’était plus fort que moi, c’est comme si tout en moi me disait de faire ceci ou cela »….

Revenons à notre naissance et notre feuille de route.

Nous arrivons donc déjà avec un bagage et des choses à régler qui seront plus ou moins violentes, douces, etc… Chacun arrive avec son bagage et avec sa mission, c’est pourquoi dans un de mes articles j’ai parlé du non-jugement, car nous ne savons déjà pas ce que la personne a vécu dans cette vie pour en arriver là où elle en est, mais encore moins ce qu’elle a à subir dans cette vie par rapport à son passé karmique (vies antérieures)…

Bien sur, nous arrivons tous avec le voile de l’oubli mais…. nous avons aussi tous la possibilité d’entendre, ou de voir les signes que nous envoie notre âme via les guides en lien avec la source et notre fameuse feuille de route, il suffit juste d’y être attentifs.

Comment me direz-vous?

Déjà, si vous en êtes arrivés à un certain point de spiritualité (ce dont je ne doute pas si vous êtes sur ce blog en train de lire cet article) vous savez que vous avez des guides qui sont présents dès la naissance (les fameuses fées au-dessus du berceau des contes pour enfants) et qui nous suivent tout au long de notre vie.

Ces guides sont accessibles, ils vous connaissent dans votre intégrité, vous pouvez vous cacher des choses à vous-mêmes, vous mentir à vous-mêmes, eux, ils savent exactement qui vous êtes et comment vous agissez et pourquoi et comment vous le faites, tout cela sans aucun jugement et dans un amour inconditionnel.

Tout part du coeur. Posez lui les questions !

375041_346953778760329_1348835826_n

– Idem, pour ceux qui préfèrent, faites-le le soir avant de vous coucher, et le matin analysez vos rêves, vous verrez, c’est bluffant.

– Ce que je fais aussi parfois, c’est faire attention aux syncrhonicités, lorsque je me pose certaines questions, il m’arrive des réponses évidentes qu’il faut savoir percevoir. Exemple : comme par hasard, quelqu’un va vous parler du sujet qui vous préoccupe lors d’une réunion entre amis, ou vous aurez la réponse en ouvrant un livre, ou lors d’une conversation anodine : « tiens… tiens… bizarre bizarre….vous avez dit bizarre? Comme c’est étrange!  » Euh… non là je m’égare… mais tout de même ! 😀

D’ailleurs je parlais déjà de ces fameuses syncrhonicités dans mon articles « Les mentors ».

Rien n’est bizarre, rien n’est hasard, et qui plus est, lorsque vous avez par 3 fois le même signe : allez-y ! C’est la réponse de la trinité, de la source, vous l’avez votre réponse, entendez-la !

Bien sur dans la vie vous avez toujours le choix du libre arbitre, mais attention, si vous avancez dans une direction opposée à votre mission, parce qu’au lieu d’écouter votre coeur, vous réagissez uniquement avec votre raison, quitte à faire parfois les choses dans un malaise inouï, vous allez au devant de problèmes… Vous le sentez …mais non! Vous y allez quand même….. et là qui avez-vous écouté? Votre mental bien sur, lui qui essaie de tout régir.  Aille…. et voila que le mal a dit et que vous l’avez suivi….donc vous vous déclenchez une « mal a die » !

Maladie, qui n’est là que pour vous prévenir que vous avez donc suivi le mauvais chemin et non pas votre mission, mais si ce mal vous dit quelque chose, c’est qu’il est là aussi pour vous prévenir, ce qui devrait vous mettre, quand même, la puce à l’oreille, donc : l’écouter !….

:mrgreen:

Mais bien souvent, non seulement on n’a pas écouté son coeur, on a suivi son mental qui a déclenché le problème mais en plus, au final, on persiste et signe, on ignore tous les signes et il arrive même que cela soit fatal.  La mission a été manquée et votre âme sera amenée à revivre les mêmes situations pour passer l’épreuve et comprendre enfin ce qu’il y a à comprendre pour se libérer vers des voies supérieures via une nouvelle vie.

Des personnes qui parlent avec les âmes

Des personnes comme Côme Shelvène sont guérisseuses d’âmes, elles leur parlent, savent quel chemin elles ont fait, où elles en sont, pourquoi elles sont là à vivre leur incarnation et peuvent vous donner des informations sur ce que vous avez à travailler et votre mission dans votre vie actuelle.

Personnellement, dans mon dernier stage de Reiki, j’ai fait la connaissance d’une personne qui travaille sur le thème astral karmique et d’après ma date et mon heure de naissance elle m’a fait un bilan de tous mes noeuds karmiques (ce que j’avais à travailler dans cette vie par rapport aux expériences vécues dans mes vies antérieures) et de mon avancée dans la vie précédente et celle-ci. J’en fus sidérée car cela corroborait tellement avec mon cheminement. Elle m’a confortée en me disant que j’avais à travailler dans cette vie-ci, exactement ce sur quoi  j’ai travaillé  pendant toute la première partie de ma vie ( les 50 premières années) et aussi sur ce que je suis amenée dorénavant à poursuivre, et là, j’avoue que j’ai un sourire aux anges en l’écrivant, car c’est justement ce vers quoi je me dirige….

225685_533903316673577_1043228750_n

Voila, je pense que j’ai fait un large tour du sujet, bien sur, nous pourrions entrer dans plus de détails, mais ce que je voulais vous dire surtout : c’est qu’il faut absolument vous écouter ! Non pas votre voix dans la tête, mais ce que vous avez au plus profond de vous, les ressentis que vous avez quand vous voulez vous diriger vers telle ou telle option de vie. Ecoutez votre corps, est-il en paix? A-t-il des tensions? Si oui, où sont placées ces tensions? Demandez de l’aide à vos guides si vous avez des doutes et quand vous pensez avoir obtenu la réponse, refaite l’exercice du corps avec la nouvelle donne, je suis sure qu’il ne réagira pas de la même façon 🙂

Ainsi dans la partie 1 de cet article vous avez découvert pourquoi vous êtes venus sur terre, dans la partie 2 comment vous pouvez savoir quelle est votre mission.

Bien sur, tout n’est pas aussi simple, puisque nous avons choisi de nous réaliser dans un monde dualiste, (ce que nos âmes ne connaissent pas forcément étant des entités d’amour inconditionnel qui viennent de la source), avec en nous, tout un potentiel que nous ne maîtrisons pas forcément dans nos corps incarnés, et qui sont pourtant d’une puissance extrême, je parle notamment de l’égo et de la pensée qui sont des outils merveilleux mais qui peuvent s’avérer dangereux s’ils sont mal utilisés.

Pour cela je ferai une partie 3 à cet article pour vous expliquer comment vous pouvez vous détruire ou vous réaliser dans votre choix de vie, selon comment vous utilisez ou non les outils qui sont à votre portée.

Comme d’habitude vous pouvez laisser vos commentaires suite à cet article et même des témoignages, car je suis sure que vous avez tous vécus des syncronicités, des ressentis et même plus, sinon vous n’en seriez pas arrivés à ce point  de cet article.

#coaching #CômeShelvène #developpementpersonnel #missiondâme

0 vue0 commentaire