Qui sommes-nous? Part. 1

Je reviens sur ce sujet que j’ai déjà traité, en partie, notamment dans cet article : « mission de vie…mission d’âme ».

Depuis ma plus tendre enfance je me suis posée mille fois des questions sur ma raison d’être dans ce monde et de savoir ce qui se passait après la mort.

Maintes fois la vie m’a donné des signes et c’est de cela dont je vais vous parler dans cet article, de notre état intuitif et de conscience ou pas !

Qui ne s’est jamais posé ces fameuses questions :

– pourquoi suis-je sur cette terre? – pourquoi suis-je né dans cette famille? Dans ce pays? – que se passe-t-il après la mort?

Nous avons l’impression que nous ne saurons jamais répondre à ces questions alors que nous avons tous en nous les réponses, mais encore faut-il en être conscient.

Enfant je faisais des rêves récurrents que je ne comprenais pas trop, puis il y avait des pressentiments, des ressentis intenses que je ne comprenais pas plus, mais qui s’avéraient tous d’une exactitude implacable, à chaque ressenti = un fait bien réel.

Puis plus tard il y a eu des rêves prémonitoires, puis initiatiques, des Etats de mort imminentes ou NDE, d’où je revenais un peu plus éclairée (dans tous les sens du terme), puis il y a eu les états d’éveils mystiques et enfin la révélation flagrante que j’avais tout en moi. Chaque livre, chaque conférence me confirmaient dans ma connaissance innée de la vie

Je n’apprenais pas grand chose ( un peu à chaque fois, car on a toujours à apprendre mais l’essentiel je l’avais déjà acquis sans rien avoir appris et sans aucun Maître pour m’y aider).

Je me disais donc que si j’avais tout cela en conscience depuis ma prime jeunesse alors que d’autres sont en questionnements, en souffrance et en soif de savoir, c’est que je ne suis, non pas  un phénomène, comme me l’avaient annoncé le psy et la consultante lors de mon bilan de compétence, car j’avais des tests équilibrés comme ils n’avaient jamais vu et une philosophie de vie qui les épatait, mais certainement quelqu’un qui avait déjà en elle une grande sagesse, des intuitions, un équilibre presque parfait et qui me faisait dire que j’étais très certainement bien plus âgée que je ne le laissais supposer.

D’où ma quête, afin de comprendre pourquoi certaines personnes ont cette impression de vieille âme bien ancrée et solide alors que d’autres se sentent perdus.

Lors de toutes mes expériences citées plus haut, je suis arrivée à certaines conclusions et ironie du sort, (qui n’en est pas, car pour moi le hasard n’existe pas), je me suis retrouvée en face à face la semaine dernière avec Côme Shelvène qui est Guérisseuse d’âmes et a écrit un livre s’intitulant « L’Etoile de l’âme », qui était en train de me confirmer exactement ce que je ressentais du plus profond de mon être et que je vais essayer de vous énumérer ci-dessous.


377923_428589210511493_502573198_n

Les champs de conscience

L’univers entier est une énergie unifiée.

Cette énergie répond à une conscience évanescente, non matérialisée. Cette conscience évolue continuellement en faisant des expériences qui l’emmène toujours un peu plus loin dans sa réalisation. Pour ce faire, cette énergie, qui baigne dans un grand champ de conscience cosmique, se divise pour vivre ces fameuses expériences évolutives. Des âmes ( énergie consciente) se diffusent dans de grands champs de conscience qui ont différents niveaux afin d’obtenir cette progression :

– le champ de conscience minérale

– lechamp de conscience végétale

– le champ de conscience animale

– le champ de conscience humaine

– le champ de conscience spirituelle

Pour pouvoir passer d’un champ à un autre, il faut l’avoir transcendé dans sa totalité pour passer à l’étape suivante.

C’est ainsi qu’il nous a fallu appréhender le champ minéral, pour pouvoir faire notre expérience du champ végétal, puis animal avant de pouvoir nous incarner en tant qu’humain.

Oui je suis en train de dire que nous avons été minéral, que nous avons été végétal et animal avant de pouvoir venir sur cette terre avec la forme humaine actuelle.

Des preuves :

ceux qui, comme moi, pratiquent le Reiki, savent bien que nous ressentons les minéraux et les végétaux, qu’ils sont vivants et que nous pouvons nous mettre en relation avec eux. Ces éléments agissent parfaitement sur notre corps comme la phytothérapie, pour les plantes  ou la litothérapie, pour les pierres. Pourquoi serions-nous aussi réactifs à ces thérapies naturelles, si ce n’est que nous avons vécu et dépassé cet état qui nous tient en relation étroite et directe avec ces deux règnes?

De l’animal, nous gardons nos instincts et c’est pourquoi lorsque nous naissons nous sommes directement en lien avec notre état instinctif. C’est ainsi que nous passons tous (ou presque) merveilleusement le test d’Apgar à la naissance, ce fameux test qui fait que nous savons marcher, appréhender, nous protéger en tombant, téter pour nous nourrir, etc… notre animalité est complète. C’est pourquoi aussi nous entretenons de si belles relations avec le règne animal.

Les Méridiens ou Chakras

Nous avons en nous des points d’énergie vitale, il y en a sept principaux que nous appelons méridiens en Occident et chakras en Orient.


1360575600

Quand notre âme, qui a donc passé les différents champs de conscience du minéral, du végétal puis de l’animal, arrive pour faire son expérience humaine, elle se situe dans

–  le chakra racine, qui se trouve être le centre de nos instincts, de notre attache à la mère Terre.

Physiquement il est placé au niveau de notre pubis. (couleur rouge)

Ce chakra dans la dimension humaine est associé à la période de l’enfance. Donc notre âme va vivre des expériences qui vont permettre d’ouvrir et d’ancrer ce chakra afin de pouvoir passer au suivant.

– le chakra hara, centre de notre communication et de nos émotions, qui correspond à notre adolescence.

Physiquement il se trouve quelque centimètre sous notre nombril. (couleur orange)

Puis le chakra qui vient ensuite et qu’il nous faut ouvrir est

– le chakra du plexus ou solaire, c’est le centre de notre égo, de notre survie, de nos actions, de notre confort matériel, de notre confiance en nous. C’est notre état d’adulte.

Physiquement il se trouve au niveau du plexus. (couleur jaune)

Ces 3 chakras du bas sont importants à développés entièrement avant de passer aux champs supérieurs car ils sont nos ancrages sur cette terre.

Ce sont eux qui nous permettent d’évoluer dans la dualité terrestre, dans la pesanteur de notre corps physique et psychique. Ils gèrent notre sexualité, notre vie matériel, notre communication, notre bien-être terrestre en quelque sorte. S’ils ne sont pas correctement ouverts et en bon fonctionnement, il sera difficile de pouvoir parvenir aux champs supérieurs.

Le suivant est

le chakra intermédiaire entre le niveau qui nous rattache à la Terre et le niveau des champs qui nous rattachent au Ciel, à l’énergie source que nous devons retrouver avec tous nos acquis pour pouvoir passer à un état encore supérieur, mais j’y reviendrai plus tard…

Ce chakra intermédiaire, nous l’appelons le champ bouddhique, il se trouve au niveau du coeur, au milieu de notre poitrine. (couleur vert émeraude)

C’est le chakra de l’expérience de l’amour sous toutes ses formes, mais surtout l’Amour inconditionnel qui permet de comprendre que tout ce qui est n’est régit que par et pour l’Amour de cette énergie pure qui nous a donné la possibilité de faire notre expérience sur cette terre.

Au dessus vient le champ éthérique, 

le chakra de la gorge (couleur bleu ciel). C’est l’état de clairvoyance, de clair audiance, etc…

Le chakra suivant c’est celui que nous appelons

–  le 3ème oeil, qui se trouve au milieu de la tête, au niveau du front (couleur bleu indigo) c’est notre champ intuitif, celui qui sait, qui voit juste, qui a la connaissance une fois ouvert. Celui qui nous envoie des signaux, que nous ne percevons pas toujours quand ce dernier n’est pas tout à fait ouvert.

Puis le dernier chakra qui nous relie directement à l’au-delà c’est

le coronal, il est de couleur violette et se trouve situé juste au-dessus de notre tête, pour celui qui sait le faire, il s’ouvre en large expansion telle une fleur de Lotus, pour absorber toute la puissance de la lumière divine ou source. Nous sommes dans le champ monadique.

Tant que l’âme n’a pas réussi à faire l’expérience de tous ces champs, elle reviendra sur terre pour expérimenter encore et encore jusqu’à atteindre l’état source.


558015_500070066695484_1261360772_n

Donc nos âmes choisissent bel et bien de venir sur terre, et une fois le processus commencé, il n’aura de cesse que lorsque son expérience sera complète avec autant de centaines ou de milliers de vies nécessaires qui pour nous, terrestres nous paraissent un temps infiniment long, mais de là-haut ne veut rien dire, le temps n’existant pas, seul des états de consciences sont présents et tant qu’ils ne sont pas tous expérimentés, c’est le retour incessant avec des expériences à vivre pour nous faire progresser en tant qu’âmes.

Cet article est bien long, je vais stopper ici et dans un prochain je vous expliquerai comment l’âme peut progresser dans ses champs de conscience terrestre et comment nous pouvons développer nos intuitions et avoir la réponse à nos questions.

Je vous livre ce que mes expériences m’ont amené à réaliser, et comment elles ont été confortées par différentes personnes, dont Côme Shelvène qui parlent directement aux âmes, mais je ne prétends pas pour autant vous obliger à me croire sur parole.

C’est ce que je crois, ce que je pense personnellement, rien de plus…

Comme habituellement, vous pouvez me laisser vos commentaires ci-dessous, après les commentaires des réseaux sociaux, pour me dire ce que vous-mêmes vous en pensez.

#chakras #éveil #atteindreléveil #champsdeconscience #CômeShelvène #missiondevie #missiondâmes #developpementpersonnel

0 vue0 commentaire