Hyper réactivité = Traumatisme inconscient



Nous avons pratiquement tous eu, à un moment donné de notre vie (souvent dans la petite enfance) une expérience qui nous a fait croire que nous allions mourir.

Lorsque nous sommes enfants, entre 0 et 7 ans, nous faisons notre expérience de la vie et nous tirons des leçons via les réponses données à nos stimuli. Dans la conscience collective, maman est amour et papa sécurité, or, si nous avons eu une expérience avec l’un ou l’autre qui n’a pas répondu à nos stimuli d’une façon emplie d’amour ou sécurisante, il se peut que le petit enfant ait eu peur de mourir car sans amour ou sans sécurité il n’est plus possible de vivre. Cela peut être une expérience tout à fait anodine mais comme le petit ne connaît pas les souffrances des adultes il prend cela de plein fouet. Il se peut même qu’il ait eu une micro inconscience ( évanouissement). Son cerveau reptilien a donc amassé toutes les informations qui étaient présentes à cet instant là : les odeurs, les couleurs, les personnes, les mots prononcés, les gestes, les attitudes, la saison, etc… c’est ainsi qu’il se peut qu’un animal passe au même moment et que nous l’associons à cet état de panique (araignée, abeille, papillon, etc…)


Cela va donc déclencher de nouveau un état de panique, même si la situation n’est pas forcément dangereuse aux yeux des autres, avec des sensations physiques très perturbantes comme : la gorge serrée, des membres paralysés, une tête lourde, des suées, une respiration bloquée ou en hyper ventilation, etc…

Pour pouvoir se libérer de ces mémoires traumatiques qui se sont installées, il faut passer par le codant qui déclenche ces états et laisser revivre la situation au cerveau reptilien qui va s’apercevoir, in fine, qu’il n’y a pas eu mort (ou inconscience) mais que tout est bien redevenu normal et qu’il est en pleine vie.

A ce moment là, c’est terminé. Les codants pourront revenir, il n’y aura plus d’état de panique.

C’est ce que je fais pendant mes séances, je vais plonger dans les sensations corporelles des mémoires cellulaires jusqu’à ce que tout se calme. Une fois le corps apaisé, nous pouvons aller plus loin, dans les émotions via le cerveau lymbique.

Je vous invite vraiment à venir essayer une séance, vous serez, comme la plupart de mes clients, bluffés par la rapidité de libération et par la tranquillité et le bien être qui en découle.

Un conseil : ne prévoyez pas de conduire ou de faire quoi que ce soit à la suite car en principe les personnes me disent être vidées. Il y a des baillements, ils se sentent mous, etc…

Quand je vois que l’énergie est trop basse après un tel vide, en principe je fais une harmonisation énergétique en fin de séance.

Libérez-vous et prenez votre envol vers qui vous êtes !

A très bientôt, Lysiane


#libérationdespeurs #riresavie #selibérerdesestraumatismes #mémoirestraumatiquesinconscientes #développementpersonne

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout