Faire face aux instants difficiles dans la paix intérieure


cropped-576482_340682369327275_169984816397032_912586_520535154_n.jpg

Pour celui qui a l’habitude de travailler sur sa conscience, qui fait des pratiques quotidiennes de lâcher-prise, d’introspection, de méditation, etc…, il est assez simple d’évaluer sa souffrance face aux expériences dites difficiles.

Je m’explique :

il y a eu un temps où vous pensiez peu ou pas à votre cheminement dit « spirituel » ou tout au moins, si vous préférez, au fait de justifier votre présence sur cette terre en tant qu’être incarné en évolution philosophique. Donc à cette période là, il vous arrivait, comme maintenant, de devoir vivre des instants pénibles et vous avez pu constater vos réactions, elles étaient parfois violentes, parfois incontrôlées ou encore elles exacerbaient encore plus la situation qui menaient ces vécus dans une spirale infernale de mal-être.

Puis, vous avez cheminé, vous avez cherché qui vous étiez, cherché à répondre aux fameuses questions :

– qui suis-je? – pourquoi la vie? – pourquoi la mort? – qu’est-ce que la conscience? – etc….

Et là, pour y arriver, vous avez lu, vous avez participé à des conférences, vous vous êtes peut-être, même, trouvé un Maître pour vous guider vers la lumière, vers la vérité, vers les réponses.

Ainsi vous vous êtes aperçus qu’il vous fallait travailler sur vous-mêmes, que vous ne pouviez pas arriver à un résultat sans vous faire face et pour cela, il vous a fallu vous mettre dans l’introspection, comprendre qui vous étiez vraiment à l’intérieur de vous, il vous a donc fallu faire des pratiques de lâcher-prise, de méditations, d’écoute intérieure, etc… car sans cela il n’y a pas de compréhension de quoi que ce soit. Sans pratique, sans action, pas de réponse, pas d’évolution….

D’où mon article « Silence…actions! »

C’est alors que pour ceux qui pratiquent, il leur est très facile de voir clairement où ils en sont face aux événements durs qui surviennent sur leur parcours, car ils les appréhendent complètement différemment.

Ils s’aperçoivent qu’au lieu de tomber très vite dans le désespoir, la dépression, la colère violente, l’impression de subir, ils s’en sortent bien voire, au contraire, grandit. Bien sur il y a la peine, il y a la colère, il y a la souffrance, mais l’émotion qui en sort est furtive, elle ne dure que ce qu’elle doit durer puis elle fait place au renouveau, à ce qui doit forcément suivre.

C’est là que le cheminant sait que son travail porte ses fruits, quand avec le recul il réalise combien son attitude à changer, comment il se sort victorieux de tout ce qui arrive, comment il est capable d’accueillir les douleurs et les souffrances pour en faire ses forces.

Je suis tombée sur une belle vidéo de Francis Lucille, Maître en non-dualité, qui traite justement de ce sujet. C’est un

francis5

Il témoigne dans cette vidéo de la grande richesse du travail qui est fait chaque jour, comme si nous élaborions une grande répétition pour le numéro final. Le résultat dépend de comment nous nous préparons à chaque instant, comment nous travaillons sur nous chaque jour où tout va bien pour être prêt le moment venu à accueillir ce qui arrive, tout naturellement, parce que c’est devenu notre façon d’Etre.

Après sa vidéo, si vous voulez en savoir plus sur lui, je vous conseille de lire l’article « une tornade de liberté » de Francis Lucille, c’est fabuleux. Comme Isabelle Padovani, ce sont des êtres qui ne peuvent que m’inspirer, car ils sont dans la réalité de ce que je vis, de ce que nous vivons tous ici. En y travaillant, nous pouvons tous nous éveiller et devenir des êtres entièrement libres, dans le lâcher-prise qu’est la vie.

Voici le lien de l’article http://nondualite.free.fr/c_flucille.htm

Et pour terminer, je vous laisse en sa compagnie, via la vidéo ci-dessous. Youtube regorge de ses entrevues, n’hésiter pas à les visionner, elles vous parleront très certainement si vous êtes lecteurs de mon blog.

A très vite pour la suite.

#soffrirlaliberté #FrancisLucille #lanondualité #vivrebienlesmomentsdifficiles #developpementpersonnel

0 vue0 commentaire