Ce que je vois en l’autre est en moi

Dernière mise à jour : 12 janv.


Je vous donne l’exemple d’une cliente qui s’est fait quitter par une amie qui lui reprochait quelque chose et finalement cette amie était en train de mettre en exergue une souffrance que ma cliente lui dévoilait inconsciemment.

Quand nous sommes en train de juger, nous sommes très souvent en train de parler de nos propres souffrances. Afin d’aller voir ce qui se joue en nous il suffit de remplacer le « tu » accusateur par le « je » et se rendre compte finalement, que cela vient parler de nous, de nos limitations, de nos croyances, de nos blocages, de nos souffrances.

Il est intéressant aussi de voir comment celui qui réceptionne l’accusation agit ou réagit… Car si cette personne et elle-même touchée, cela veut dire que les souffrances se font miroir.

Une fois que l’on a compris ce système il est aisé devoir en nous ce qui se joue et ensuite de pouvoir allez le travailler, le transformer, le transmuter.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures terrestre les belles âmes!

Lysiane

Ma chaîne Youtube Ma page pro fb Ma page Instagram




#effetmiroir

2 vues0 commentaire